Réglementations concernant les mini-motos

0 Commentaires

Il vous semble que votre enfant est à présent assez mature pour conduire une mini-moto et vous réfléchissez au modèle à lui offrir. Ou bien, vous en avez gagné une en jouant au loto, en participant à un jeu dans un stand ou lord d’une fête foraine. Vous vous réjouissez de recevoir une telle cadeau, comment ne pas l’être en effet ? Mais connaissez-vous suffisamment les réglementations régissant les mini-motos ? C’est un aspect très important à ne pas négliger pour ne pas être en infraction avec la loi.

La circulation en mini-moto

La loi prévoit que les mini-motos soient utilisées uniquement sur des terrains privés et adaptés. Ces engins n’ont pas l’autorisation de circuler sur la voie publique et enfreindre cette interdiction vous expose à une amende de 1 500 euros et à une contravention. Si vous destinez la mini-moto à votre enfant alors que celui-ci est âgé de moins de 14 ans, veillez à ce que l’engin ne dépasse pas les 25 km/h. Il pourrait en conduire une à la seule condition que ce soit dans le cadre d’une association sportive et s’il est encadré.

Informez-vous soigneusement sur les lois relatives aux mini-motos

Que vous soyez propriétaire ou locataire d’une mini-moto, toutes les réglementations en vigueur relatives à ces engins vous concernent. Si jamais vous enfreignez l’une quelconque de ces lois, les forces de l’ordre ont le droit de saisir et confisquer la mini-moto. En cas d’accident, alors que votre enfant n’a pas respecté les réglementations, l’assureur peut vous refuser une quelconque indemnisation. Aussi, avant d’acheter ou d’accepter une mini-moto, renseignez-vous sur les lois les concernant pour ne pas être pris au dépourvu. Prenez le temps de bien les expliquer à votre enfant et apprenez-lui à les respecter sa sécurité et pour votre bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *