Comment procéder à l’entretien du moteur d’un bateau ?

0 Commentaires

Un bateau en panne de moteur en pleine mer peut-être particulièrement dangereux. En effet, si cela arrive, le bateau ne sera plus qu’un gros tas de ferraille qui ne peut bouger de son plein gré dans les eaux. Il ne se déplacera que par la force des vagues et du vent, et sera emporté où ces derniers veulent. Pour sortir de cette situation, le bateau privé de moteur devra appeler des secours qui le remorquera jusqu’au rivage ou qui dépannera son moteur. Si vous ne voulez pas avoir ce pépin, il est indispensable d’entretenir et de bien prendre soin du moteur.

Spécificités d’un moteur de bateau

Sur un bateau, le moteur est un assemblage de diverses pièces en métal qui peuvent être mobiles, mais également fixes. Ce sera en fonction de leur rôle respectif. On y trouvera aussi des éléments électriques ainsi qu’une partie électronique. Tous ces éléments sont conçus afin de s’adapter à l’environnement marin, et surtout à l’action du sel et de l’humidité. En d’autres termes, les moteurs de bateau subissent des traitements et des vérifications sévères avant leur intégration dans le corps du navire pour supporter cet environnement. Que ce moteur soit à l’intérieur du bateau, ou situé en hors bord, généralement, sa durée de vie est très importante. Cependant, malgré sa robustesse, on constatera que cette durée de vie, exprimée en théorie par le constructeur, est souvent plus élevée que celle qui est perçue lorsqu’on l’utilise réellement. Il est donc, nécessaire de prendre soin de la motorisation afin d’éviter de réduire encore plus cette durée de vie et d’espérer qu’il ne vous lâche pas en pleine mer.

Comment procéder à l’entretien ?

L’entretien de certains moteurs de bateau peut être très complexe voire, fastidieux. Cependant, tout a une base et c’est cette consigne de base qu’il faudra suivre et adaptée en fonction du type de moteur. Dans un premier temps, lorsqu’on procède à l’entretien, on doit toujours passer par le contrôle des anodes. Effectuez cette vérification sur toutes les anodes présentes qu’elles soient internes ou externes. Ensuite, pour maintenir la performance de votre moteur, ne le laissez pas au repos trop longtemps. Cela peut rouiller les mécanismes à l’intérieur. Vous devez aussi prendre soin, de manière régulière, les filtres à eau de mer. Il est possible qu’après un voyage, ces derniers soient bouchés. Il en sera de même pour les filtres à essence, ainsi que le décanteur qui les accompagne. Veillez également à toujours traiter votre réservoir pour que ce dernier ne devienne pas l’habitat des bactéries en tout genre. Et enfin, n’oubliez pas de vidanger votre moteur et de contrôler constamment votre courroie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *